Pendule Empire Bronze attribué à André Reiche

Elégante pendule début XIXe d'époque Empire-Restauration vers 1815 attribuée au bronzier Jean-André Reiche. En effet le modèle de notre sujet présente de fortes similarités avec les créations de ce bronzier telle que sa pendule "L'Etude de l'Astronomie" ou encore sa "Liseuse" conservée au château de Fontainebleau. Beau sujet allégorique en bronze ciselé et doré, bruni et amati figurant une jeune femme drapée à l'Antique assise dans un luxueux fauteuil gondole orné de col de cygne aux acanthes devant une table drapée enserrant le cadran. Elle tient dans sa main gauche un flambeau que l'amour, situé face a elle, lui propose d'allumer avec la flamme de son coeur. La base oblongue à ressaut central est ornée d'un bas-relief figurant une leçon d'astronomie, flanquée sur les cotés d'attributs de cupidon. L'ensemble repose sur six pieds toupie. Cadran annulaire émaillé blanc indiquant les heures en chiffres romains s'inscrivant dans une borne. Mécanisme à fil a réviser, manque clef et balancier. Cette pendule Empire se présente avec sa dorure d’origine dans un bel état de conservation. Dimensions: 34 cm de haut X 30 cm de long X 12 cm de profondeur.


*Le modèle de notre sujet présentante de forte similarité avec les créations du bronzier Jean-André Reiche telles que la Liseuse ou l'Etude de l'Astronomie, au début de l'époque Empire, l'une conservée au château de Fontainebleau et reproduite in Pierre Kjellberg, "Encyclopédie de la pendule française, éd. l'Amateur, Paris, 1997, p. 398.


Catégorie : Horlogerie
Style : Empire
Epoque : 19ème siècle

Prix sur demande



AEF Back to Top