Henry Dasson (1825-1896) Sellette Jardinière en bronze XIXe

Henry Dasson (1825-1896) somptueuse sellette formant jardinière de salon d'époque XIXe estampillée a trois reprises, modèle répertorié avec un exemplaire identique signé daté 1880 vendu chez Christie's à Londres adjugé frais d'acheteur compris pour 20.000 GBP / 23.750€ le 14 novembre 2019. Belle composition de style Rocaille en épais bronze doré très finement ciselé présentant un piétement en athénienne figurant des montants mouvementés en console décorée de feuillages et coquilles, la partie basse est réunie par une entretoise ornée d'un amour assis sur des nuées. La partie haute reçoit un grand cache pot en bronze à patine brune animé de motifs godronnés en spirale ceinturés de feuilles d'acanthe. Bon état général, belle dorure. Dimensions: 1 m 07 de haut X 35,5 cm de large.


Henry Dasson (1825-1896) fut l'un des bronziers ébénistes parisiens les plus célèbres, son commerce était situé au 106 rue Vieille-du-Temple à Paris. Contrairement aux autres ébénistes de cette époque, Dasson a commencé sa carrière de sculpteur de bronze, et pour cette raison par la qualité de la ciselure de ses bronzes, il se spécialise principalement dans la production de meubles de style Louis XVI et les pare des plus belles ornementations en bronze doré. En 1871, il achète l'entreprise florissante et le stock restant de Charles-Guillaume Winckelsen, qui s'est forgé une réputation dans les meubles de haute qualité. Dasson avait fait ses armes de ciseleur chez Winckelsen. Aux Expositions Universelles de Paris de 1878 et 1889, Dasson expose un certain nombre de pièces de style ainsi que des pièces du XVIIIe siècle qu'il avait modifiées selon sa propre conception. Les objets exposés en 1878 comprenaient une table entièrement en bronze doré, achetée par Lord Dudley et son exemplaire du célèbre Bureau du Roi vendu lors de la même exposition à Lady Ashburton. Dasson a cessé de produire en 1894 et à cette époque à tenu une vente de ses modèles, les enregistrés de cette vente ont montré que Paul Sormani, Joseph Emmanuel Zweiner, la Maison Millet et Beurdeley ont acquis certains dessins et modèles de Dasson. Jonathan Meyer illustre un certain nombre d'objets d'exception exposés par Dasson en 1889 dans son livre sur les grandes expositions. Bibliographie des fabricants : Camille Mestdagh, Pierre Lécoules (2010) : L'Ameublement d'art français : 1850-1900, Editions de l'Amateur. Ledoux-Lebard, Denise (1984), Les Ébénistes du XIXème siècle ; 146 à 151. Meyer, Jonathan (2006), Grandes expositions - Londres, New York, Paris, Philadelphie, 1851-1900, Antique Collectors' Club, Woodbridge ; p. 269, svp. H7, H8, H10 : p. 270, pl, H12, Éditions de l'Amateur, (Paris), 2010


Catégorie : Tables anciennes
Style : Napoléon III
Epoque : 19ème siècle

Prix sur demande



AEF Back to Top