Guillemin Monumental Bronze Orientaliste XIXe

Importante sculpture Orientaliste en bronze finement ciselé d'époque fin XIXe par Emile Coriolan Guillemin (1841-1907) signé sur un coté de la terrasse, sujet de l'artiste répertorié (a noter un modèle identique exposé au Musée des Beaux-Arts de Montréal au Canada) figurant "Rebecca et Eliezer" très belle composition poussée à l’extrême du réalisme, servi par une remarquable qualité de ciselure. Le sculpteur Guillemin a parfaitement immortalisé cette allégorie biblique que fut la rencontre d'Eliezer et Rebekah lorsqu'elle accepta de puiser de l'eau pour ce pèlerin et ses dix chameaux. Eliezer se penche prosternée, probablement en signe de grand respect, d'adoration et d'humilité mais aussi fatigué de son voyage. A préciser un autre modèle vendu près de 20.000€ frais compris chez Christies en 2018. Bon état général, il mesure 80 cm de haut X 60 cm de large X 22 cm de profondeur, le poids est d'environ 50 Kgs.

Guillemin (1841-1907) était un sculpteur de bronze parisien acclamé à la Belle Époque, connu pour son esthétique orientaliste. Il a fréquemment exposé ses bronzes au Salon de Paris tout au long de sa carrière et a obtenu de nombreux éloges et succès critiques de son vivant. Cette scène biblique de Rebecca et Eliezer
Élève de son père Émile, Marie Auguste, et de Salmson. Il débute au Salon des Artistes Français de 1870, avec deux plâtres de gladiateurs romains, dont les tirages en bronze sont acquis par l’Etat pour le Château de Saint-Germain-en-Laye. Il obtient une Mention Honorable en 1877 et expose au Salon jusqu’en 1899 notamment une série de bustes de femmes orientales en bronze. Ses bustes s’inscrivent dans le mouvement Orientaliste et donc un contexte particulier: Guillemin voyage en Afrique du Nord et dans le bassin Méditerranéen dans le but de répertorier les caractères anthropologiques des différentes cultures locales, à l’instar de Charles Cordier quelques années plus tôt. A surtout pratiqué le genre héroïque ou exotique, poussant à l’extrême un réalisme servi, dans ses bronzes notamment, par une remarquable qualité de ciselure. De grandes statues de femmes drapées à l’antique, de Mauresques.Guillemin collabore avec les grandes maisons éditrices d’art, telles que Barbedienne ou Christofle.


Catégorie : Sculptures
Style : Orientaliste
Epoque : 19ème siècle

Prix sur demande



AEF Back to Top