Vendu

Delabrierre (1829-1910) "TIGRE" Bronze animalier XIXe

Sculpture XIXe en bronze a patine brune signé E.DELABRIERRE ( Edouard Paul DELABRIERRE 1829-1912) Bronze Animalier mettant en scène un tigre marchand sur un tertre au naturel et tenant une antilope dans sa gueule.L'attitude est racée, la puissance n'enlève rien à l'élégance, les muscles sont superbement rendus et la queue dessine une courbe raffinée, le fauve est fier de ramener son produit de la chasse. Bon état. Dimensions: 36 cm de long X 16 cm de haut X 11 cm de large.

Edouard Paul Delabrierre naît en 1929 à Paris et fait des études artistiques, il étudie le dessin et la peinture sous la direction de Jean-Baptiste Delestre, grand peintre et sculpteur connu en tant que théoricien d’art. Marié à Anne-Eugénie Alléon en 1868, il est connu pour ses talents de sculpteur et laisse derrière lui un grand nombre de création animalières en bronze, plâtre, bois et terra cotta, particulièrement appréciées des collectionneurs. Il expose sa première sculpture au Salon de Paris en 1848, une création en cire représentant un terrier tenant un lièvre. Dès lors, Delabrierre se consacre uniquement à la sculpture animalière qui le rend célèbre. Après le succès de sa première pièce, Delabrierre expose ses sculptures au Salon de Paris chaque année jusqu’en 1882. La plupart de ses sculptures animalières en bronze sont de petite taille, tandis que les plus grandes comportent des figures humaines. Son style romantique capture les scènes de combat et les animaux en plein mouvement avec beaucoup de finesse. À partir des années 1860, Delabrierre est appelé à décorer plusieurs parties du Louvre : le pavillon Flore, puis le palais des Tuileries après l’incendie de 1876. Son travail de décoration et de restauration consiste à la réalisation de sculptures et frises animalières figurant des hiboux, des cerfs, des chiens, ainsi qu’à la représentation monumentale de deux angelots montant un cheval, intitulée L’équitation, située sur la façade du Louvre. Artiste versatile, Edouard Paul Delabrierre sculpte un très large éventail d’animaux différents, particulièrement les mammifères d’Europe continentale. Sa Panthère javanaise et son Tigre du Bengale en plâtre sont exposés à l’occasion du Salon de 1857, révélant quelques influences orientales. Dès 1869, ses sculptures sont vendues à l'exportation par la bijouterie J. E. Caldwell & Co. De Philadelphie aux États-Unis.
Delabrierre est également connu pour les deux sculptures de lions qui ornent la façade de l’Universidad Autónoma Chapingo, fabriqués dans la fonderie du Val d’Osne, sous la direction de Pierre Louis Rouillard. Aujourd’hui, quelques sculptures de Delabrierre se trouvent au Musée de Picardie à Amiens, comme sa Panthère de l’Inde Dévorant un Héron (1858). Aux enchères, elles sont estimées jusqu'a 10 000 euros comme le bronze Lion et Lionne vendu pour 13 000 euros à Vienne en 2010.


Catégorie : Sculptures
Style : Napoléon III
Epoque : 19ème siècle

Prix sur demande



AEF Back to Top