Vendu

Louis Riché (1877-1949) Grand Bronze Animalier Art Déco (long.78 cm)

Importante Sculpture en bronze à patine brune rehaussée de vert à l'antique d'époque Art Déco vers 1920-30 signé L.RICHE (Louis Riché 1877-1949) et cachet justificatif de bronze. Élégant sujet animalier figurant deux grands félins positionnés en face-à-face sur une terrasse en marbre noir mettant en scène un Lion et une Lionne dans un moment de tendresse, la matière ciselée avec justesse permet de créer une atmosphère délicate et tendre dans le sillage du Romantisme. Bon état, belle patine, a noter quelques egrenures habituelles au marbre. Dimensions: 78 cm de long X 37 cm de long X 20 cm de profondeur.

Rare sujet de l'artiste sur le marché de l'art, a noter une référence pour exactement la même sculpture présentée aux enchères lors d'une vente de prestige "Fine British and European Sculpture" le 22 Novembre 2018 chez Dreweatts aux Royaumes-Unis et figurant en pleine page de la couverture du catalogue de vente et vendue sous le lot 123 avec une estimation à 4000-6000 £ivres-Sterling soient 4600-7100 €uros.

Louis Riché est né en 1877 à Paris. Sa passion pour la sculpture, dès ses plus jeunes années, le pousse à se consacrer entièrement à l'étude des formes et de la matière. Il devient alors l'élève de Georges Gardet, célèbre sculpteur animalier parisien. Sûr de son talent, il devient, en 1896 et du haut de ses 19 ans, l’un des plus jeunes sculpteurs à exposer au Salon des Artistes Français, rendez-vous incontournable des artistes en devenir de Paris. Dans sa ville natale, Louis Riché participe à de nombreuses expositions, et continue à exposer avec assiduité à celle du Salon des Artistes Français. L’artiste imprime sa touche à ses sculptures, et s’ouvre alors les portes des Salons parisiens les plus prestigieux, où son talent est reconnu et apprécié. Il participe alors à de nombreuses expositions au Salon des Indépendants à partir de 1923, Salon de référence qui fait éclore les talents depuis 1884 et sa première édition. Par la suite, Riché continue à sculpter, à représenter, jusqu'à sa mort en 1949. De l'expérimentation des matériaux à la représentation animale. L'artiste est particulièrement célèbre pour ses représentations animales, s'il s'est longuement formé auprès de son mentor Gardet. Son exploration de la sculpture animalière est aussi une exploration des matériaux et des techniques. Il collabore par exemple avec la fonderie Thiébault Frères pour imaginer avec le bronze, ou alors les ateliers Risler et Carre pour l’argent, il essaie ainsi de travailler la matière d’une façon inédite. Une notoriété acquise de son vivant, et toujours réel Grâce à ses sculptures identifiables, Louis Riché s'est fait une place de choix sur la scène artistique de son époque, il est apprécié par le public et les amateurs d'art. Il laisse derrière lui un héritage riche sur la sculpture animale notamment, et est d'ailleurs régulièrement cité dans des ouvrages spécifiques comme Animaux de Bronze, de Christopher Payne (1994), ou plus généraux, comme Une brève histoire des Bronzes, écrit par George Savage en 1968.
Cette notoriété explique aujourd'hui le succès que connaissent les sculptures de l'artiste lors des ventes aux enchères. Ses œuvres sont ainsi estimées et vendues à plusieurs milliers d'euros, avec un prix moyen compris entre 1000 et 5000 euros pour ses pièces les plus emblématiques.


Catégorie : Bronzes > Bronzes animaliers
Style : Art Déco
Epoque : 20ème siècle

Prix sur demande



AEF Back to Top