Jules ADLER (1865-1952) Dessin Impressionniste

Tableau dessin au fusain et aquarelle d'époque début XXe signé Jules ADLER (1865-1952) belle composition impressionniste figurant une scène champêtre et bucolique mettant en scène un groupe d'enfant assis dans une prairie. Bon état, cadre d'époque en bois doré. Dimensions: 51 cm X 45,5 cm / a vue: 32,5 X 27 cm.

Jules Adler (1865-1952) né à Luxeuil-les-Bains est un peintre franc-comtois naturaliste, français juif, surnommé « le peintre des humbles ». Cet artiste sensible et Dreyfusard effectue sa carrière à Paris durant la IIIe République, il s’inscrit dans le courant des artistes naturalistes qui ont incarné, à la fin du XIXe siècle, une voie alternative entre les avant-gardes impressionnistes et un art plus officiel qu’on dit académique. À l’origine d’une peinture d’histoire inscrite singulièrement dans son temps, Adler est pendant toute la première moitié de sa carrière, de 1892 à 1908, le peintre du peuple, des ouvriers et de la misère, préoccupé par l’actualité des luttes sociales. Il s’intéresse surtout au petit peuple des villes, Paris essentiellement, où il vit et où sa carrière débute. Sa peinture participe pleinement à l’engouement pour le naturalisme du régime républicain installé depuis 1870. Plus rarement à cette époque, Adler peint certains sujets plus légers, fêtes populaires ou petits métiers des rues, pour lesquels sa palette s’éclaircit et se colore. Ces hésitations entre une peinture socialement très engagée et une vision plus « anecdotique » de la société. Au tournant de 1908 -1910, le peintre des luttes urbaines et sociales laisse peu à peu la place au peintre humaniste qui désormais représente « les humbles » plutôt que la misère, et retrouve les campagnes, basculement qui s’affirme après le traumatisme de la Grande Guerre. Artiste a la longue et véritable carrière institutionnelle dont l’œuvre est tiraillé entre modernisme et académisme, dans un contexte historique et social bien particulier qui est celui de la Troisième République. Le public appréciait le travail artistique de Jules Adler, et cela, dès sa première exposition, elle eut lieu en 1888 au Salon de Paris et il y présenta sa toile Misère. D’autre part, Jules Adler fut récompensé à de multiples reprises, entre autres au Salon où il reçut plusieurs fois des médailles comme pour son tableau Joies populaires pour lequel il reçut une médaille d’or. De plus, il fut membre fondateur du Salon d’Automne au Petit Palais en 1903 et devint professeur aux Beaux-Arts de Paris en 1928.
Actuellement, son travail est remis en avant lors d’expositions rétrospectives, comme celles ayant eu lieu à Roubaix ou encore au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme. Son travail, en plus d’être observable lors de ses différentes rétrospectives, peut être acheté lors de vente aux enchères avec des prix allant de 60 dollars à près de 20 000 dollars.


Catégorie : Tableaux
Style : Art Nouveau
Epoque : 20ème siècle

Prix : 1200



AEF Back to Top