F. Levillain XIXe grande statue ( haut: 1 m 68 )

Spectaculaire statue néoclassique, dimensions: 1 m 68 de haut X 50 cm de large, à figure de cariatide d'époque Napoléon III signé F. LEVILLAIN au-dessus du piètement (*Ferdinand Levillain 1837-1905 célèbre sculpteur XIXe travaillant en collaboration avec le fondeur Barbedienne). Importante structure formant un porte torchère ou porte plante en fonte d'art et bronze patiné reposant sur un socle en bois massif sculpté. Elégant décor a l'antique mettant en scène une cariatide figurant une athénienne en pied soutenant la tazza à la manière d'un kylix grec classique recouvert de pampres de vigne se prolongeant par une colonne ornée d'un canthare surmonté d'une vasque soulignée d'une frise a palmettes. La partie basse est composée d'un piédestal a trois pieds a griffes de lion reliés a un socle tripode souligné de ressauts godronnés entièrement en bois sculpté et animé de motif néo-grec. Cet ensemble (anciennement électrifié, d’origine?) constitue un parfait témoignage de l’alliance de l’art et de l’industrie à l’époque des grandes Expositions universelles. Travail de qualité à rapprocher de la production de la Maison Barbedienne selon un dessin de Ferdinand Levillain, dans la lignée du mobilier de la Maison Pompéienne, construite par l'architecte Normand pour le Prince Jérôme Napoléon entre 1855 et 1860.
A noter qu'un guéridon similaire, à double patine et marbre noir, estimé 8000-10.000€, a fait partie d'une vente de prestige chez Me Massol le vendredi 06 mars 2009 Salle 5 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot 75009 Paris (document sur demande).


*Ferdinand Levillain est un artiste ornemaniste, sculpteur et médailler qui s’inspire des scènes et modèles à l’antique. Il a conçu notamment de nombreuses coupes, coupelles, vases et luminaires.
Ferdinand Levillain suit l’enseignement du sculpteur Jouffroy (1806-1882), avant de faire ses débuts en 1861 au Salon des Artistes Français, où il expose jusqu’en 1903. A l’Exposition Universelle de 1867 à Paris, il se fait remarquer pour avoir réalisé une coupe en bronze de style néo-grec. Cependant, c’est à partir de 1871, que Levillain connaît la renommée, grâce à son association avec le célèbre bronzier Ferdinand Barbedienne. Il expose dès lors sur ses stands des lampes, coupes, amphores et autres candélabres créés dans le style grec.
Levillain fait un triomphe à l’Exposition Universelle de Paris en 1878, en remportant à l’unanimité une médaille d’Or pour ses œuvres de style antique. Après avoir reçu une médaille de 1ère classe au Salon de 1884 pour une coupe intitulée « Les Eléments, les Mois et les Saisons », il remporte une médaille d’Argent à l’Exposition Universelle de 1889. Plusieurs oeuvres de Ferdainand. Levillain figurent dans les collections du Musée d'Orsay.


Catégorie : Objets de décoration
Style : Napoléon III
Epoque : 19ème siècle

Prix sur demande



AEF Back to Top