Harpe XVIIIe estampillée Cousineau à Paris

Harpe COUSINEAU Père et Fils à Paris (estampillée sur le haut de la console) Rare modèle a système a chevilles tournantes, cette caractéristique et la facture très soignée de l'ébénisterie ainsi que le répertoire décoratif nous permettent de penser que l'instrument date de la fin du XVIIIe. La colonne cannelée est sculptée en son sommet d'un chapiteau en bois doré richement décoré d'un mascaron porté par une frise d'arabesque surmontée de feuilles d'eau, le pourtour est animé par trois têtes de bélier reliées par des guirlandes fleuries et rythmé par une alternance de feuilles d'acanthe se terminant en partie basse par une frise d'entrelacs à rosaces. La table d'harmonie est en bois clair se prolongeant sur une terrasse sculptée de feuilles d'acanthe et de motifs a palmettes fleuries en façade. Le cache mécanique au vernis brun souligné à l'or présente des ouvertures, système à 41 cordes, mécanique à 7 pédales en fer. Bel état de présentation, a signaler des manques et usures, instrument a restaurer. Dimensions: 1 m 64 de haut X 76 cm de large.

A noter qu'un modèle de Cousineau tout a fait identique au notre s'est vendu 8.932 € frais compris chez Me Maigret à Drouot sous le N°140 le mercredi 27 mars 2019 ( https://www.thierrydemaigret.com/lot/97185/10044059 )

Le père et le fils COUSINEAU furent d’abord instrumentistes pour la reine MARIE ANTOINETTE et ensuite de JOSEPHINE DE BEAUHARNAIS ce sont eux qui lui firent sa harpe qui se trouve au chateau de la MALMAISON
Cousineau avec Nadermann furent les plus célèbres facteurs du XVIIIème siècle. Il était installé « A la Victoire », rue des Poulies, vis à vis de la colonnade du Louvre. En 1781, Cousineau obtient le titre de «Marchand luthier de la Reine et en 1783 ou 1784 il est nommé Luthier ordinaire de la Reine. En 1789, la raison sociale devient «Cousineau père et fils marchands luthiers à Paris». Il vend des harpes en Allemagne et au Portugal. En 1799, il dépose un brevet de chevilles tournantes. Georges Cousineau meurt en 1800. En 1805 Jacques Georges, fils de Georges, devient luthier de Sa Majesté l'Impératrice, puis maître de harpe de l'Impératrice Joséphine.


Catégorie : Divers
Style : Louis XVI
Epoque : 18ème siècle

Prix sur demande



AEF Back to Top