DONZEL Charles Ecole Française XIXè siècle Le repas au bord de l'eau Huile sur toile signée

DONZEL Charles ( 1824 / 1889 )
Le repas au bord de l'eau.
Huile sur toile signée en bas à gauche.
38 x 46 cm
Musées : Limoges; Mulhouse, Niort, Paris ( Musée d’Orsay ), Troyes.
Charles Donzel est originaire de Besançon. Enfant, il entre successivement au conservatoire, à l’école de dessin de Besançon puis dans l’atelier du maître sculpteur Clésinger ; sa mère semble cependant plus favorable à la musique. Après des débuts prometteurs au théâtre, il entame une carrière de violoniste et devient lauréat au conservatoire de musique de Paris en 1855. Sa vie de musicien se poursuit à travers la France et la Belgique aux côtés de sa femme, chanteuse.
Mais, à la mort de son épouse, Charles Donzel décide de se retirer du monde du théâtre et de la musique : il se reconvertit dans le dessin et la peinture, domaines dans lesquels il fut probablement initié plus jeune, mais en amateur, sans jamais vraiment avoir eu de maître. Très vite, il se fait une place au sein de l’école de 1830 et ouvre un atelier parisien rue des Martyrs. Charles Donzel voyage alors beaucoup, entre Béarn, Normandie et Auvergne, et participe à sa première exposition en 1855. Quatre ans plus tard, c’est au Salon parisien que l’artiste fait ses premiers envois, avec notamment des vues de la Haute-Vienne.
Une partie méconnue de la vie de Charles Donzel l’amène jusqu’à Bordeaux où il rencontre Adrien Dubouché avec qui il se lie d’amitié. C’est ce dernier qui l’introduit au sein de la société limousine et auprès de ses artistes. C’est ainsi qu’il « est devenu limousin par droit d’hospitalité » comme le fait remarquer Albert Guillemot.
À partir de cette rencontre, Charles Donzel semble se consacrer pleinement aux sites du Limousin. Il participe à la Société des amis des arts du Limousin que préside Adrien Dubouché. L’artiste est salué par la critique Édouard Hervé.
Désormais, Charles Donzel semble vendre ses toiles assez facilement chez les amateurs de la région. Et plus tard, toujours au contact d’Adrien Dubouché, il se lance dans une nouvelle aventure : celle de la peinture sur porcelaine, notamment pour les maisons Pouyat et Ardant.
Mais Charles Donzel est aussi un peintre décorateur. Il débute avec la décoration de la préfecture de Mâcon, avant de réaliser l’une de ses plus belles oeuvres : la décoration du salon de son ami Adrien Dubouché. Il s’attèle ainsi à la composition de cinq panneaux, peints dans le style de Camille Corot dont il est à la fois l’ami et l’admirateur.
Il décède le 20 mars 1889 et, le 9 septembre 1892, sont vendues les quelques 120 tableaux et aquarelles de son atelier de la rue des Martyrs.
violondingres.fr

Largeur : 46 cm
Hauteur : 38 cm

Catégorie : Tableaux
Style : Art Moderne
Epoque : 19ème siècle

Prix sur demande

Voir le site du marchand



AEF Back to Top