Ecole Russe attribuée à Elie Anatole Pavil (1873-1948)

Tableau peinture huile sur panneau d'époque Art déco vers 1930 travail Franco-Russe de l'école de Paris attribuée à Elie Anatole Pavil (1873-1948) portant une ancienne étiquette au dos ''L'ART DE LA VIEILLE RUSSIE - oeuvre EXÉCUTÉ PAR LES CÉLÈBRES PEINTRE ARTISTES ÉMIGRÉS EN FRANCE" et la marque d’un encadreur situé au Puy en Velay. Intéressante composition post impressionniste située dans un atelier d'artiste mettant en scène une jeune femme dénudée servant de modèle à son peintre entouré d'un collège composé de confrères artistes peintres ou sculpteurs et probablement de critiques d'art prenant des notes. Bon état général, dimensions: 34 cm X 26.

Au début du XXe siècle, après l’Exposition universelle tenue en 1900 à Paris, qui dépassa l’imagination la plus audacieuse, l’apparition des peintres et des sculpteurs russes devint un phénomène de plus en plus fréquent, les créations des artistes russes du XXe siècle, établis en Europe occidentale vers 1900 ou après la révolution de 1917, qui en constituent le noyau. La plupart d’entre eux séjournèrent à Paris, ainsi qu’à Monaco et sur la Côte d’Azur. La contribution apportée par les artistes russes en exil occupe une part essentielle, soit dans l’évolution des tendances de l’avant-garde et de l’art abstrait, soit dans celles de l’art figuratif, y compris le réalisme poétique et l’art néoclassique des années de l’entredeux-guerres. Leur rôle dans la formation du design moderne, dans le développement de l’Art déco en particulier, est significatif. En effet, la liberté et l’audace, caractéristiques de l’art russe du premier XXe siècle dans l’interprétation de l’héritage des maîtres anciens, de l’art de l’icône, de l’art primitif et populaire − eurent une influence prépondérante : l’originalité et la force de son apport est encore sensible de nos jours. Des noms comme ceux de Vassily Kandinsky, Alexeï Iavlenski, Marc Chagall et Chaïm Soutine, ou encoreLéon Bakst, le célèbre décorateur des Ballets russes, ont acquis une gloire universelle ; d’autres, non moins talentueux, sont restés quelque peu dans l’ombre. Les grandes rétrospectives récentes consacrées à Nathalie Gontcharova, Alexandra Exter, Boris Grigoriev, Kasimir Malevitch, Sonia Terk-Delaunay ont permis à un large public, russe et occidental, de découvrir des artistes d’ampleur internationale et ont clairement montré combien le génie et la spécificité de la tradition russe ont marqué le développement de l’art du XX
e siècle. Toutefois, il ne faudrait pas oublier plusieurs créateurs russes remarquables, comme Alexandre Iacovleff, Léopold Survage, Georges Annenkoff, SergeFérat, Pavel Tchelitchew, qui sont malgré tout restés inconnus du grand public. On peut citer aussi, dans le même cas, Serge Ivanoff, Marie Vassilieff, Léonide Freschkopf, Olga Sakharoff, Léon Tchistovsky, Marc Sterling. L’objectif de l’exposition et de son catalogue est de combler enfin cette lacune, en montrant au plus large public combien cet aspect de l’art russe est important, et toujours vivant dans l’héritage culturel universel. La collection réunie par Tatiana et Georges Khatsenkov illustre brillamment ce projet. Elle pose aussi une question de fond – quels sont les raisons et les mécanismes de l’ « amnésie culturelle » dont ces artistes ont été victimes − et elle essaie d’y répondre. Cette collection leur rend hommage, eux qui ont fait de Paris, Monaco, la Côte d’Azur leurs lieux d’élection, des endroits privilégiés inspirant la vraie magie de l’art.

Elie Anatole Pavil est né à Odessa , Ukraine, en 1873. Il débarque à Paris en 1891 et s'installe à Montmartre en 1899. Après des études à l'Académie Julian sous la direction de Bouguereau, il fait sa première exposition au Salon des peintre de Paris en 1904. D'autres suivront bientôt : Salon des Artistes Indépendants , Salon des Artistes Français et Salon d'Automne. Mais sa 1ère exposition en solo se fait à la Galerie Bernheim en 1907. A 3 reprises, en 1921,1924, et 1929, la Galerie Georges Petit l'expose à son tour.
En 1923, il a fait partie avec Picasso, Utrillo, Valadon, Van Dongen et De Vlaminck, de Peinture Moderne Groupe III
Dans ses thèmes de pédilection, il y a Paris, ses parcs et jardins, les bords de Seine
Il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 1930.


Catégorie : Oeuvres d'art
Style : Art Déco
Epoque : 20ème siècle

Prix : 950
Livraison : 20 € en France, sur devis à l'étranger



AEF Back to Top