Pierre Ambrogiani (1907-1985) Paysage de Provence

Tableau peinture huile sur panneau signé en bas à droite Pierre AMBROGIANI composition Fauve vers 1950 abstraction figurative représentant un paysage de Provence, présumé du village de Sault au Ventouret, animé avec virtuosité par des touches de peinture vigoureuses et bruts associées à une puissante palette aux couleurs chaudes et intenses qui dynamisent l’alchimie de la matière disposée en haut relief créant ainsi un subtil jeu d'ombre et lumière, l'ensemble est encadré d'une moulure Montparnasse en bois sculpté doré. Très bon état, dimensions: 52 cm X 38 cm.

Pierre Ambrogiani peintre né en Corse, il s'installe à Marseille et c’est au cours d’Estienne d’Orves que l’artiste installe son atelier, il devient rapidement l'une des plus étonnantes figures de la Provence artistiques du XXe siècle, baptisé le gourmand des couleurs il « maçonne » ses oeuvres au couteau de couleurs juxtaposées, sa peinture se situe, entre le fauvisme, pour l'intensité de ses coloris, et l'expressionnisme, pour l’extrême force de sa vision de la nature réaliste. Le Musée d’Art Moderne de Paris a acquis quelques unes de ses oeuvres. La Vieille Charité à Marseille a rendu hommage à 50 ans de vie artistique. « Je rêve de peindre avec les couleurs du Soleil ». Son œuvre passionnée a incarné la poésie d’un coloriste enthousiaste et populaire, gourmand de natures mortes aux fruits d’été, bâtisseur de paysages à l’architecture puissante, donnant l’impression d’une troisième dimension. Il cultive aussi le nu, propice à toutes les recherches de trait et d’occupation de l’espace par le sujet, dans lequel il ne cessera de travailler et d’exceller. Avec ses amis peintres et artistes du Cours d’Estienne d’Orves à Marseille (Antoine Serra, Antoine Ferrari, René Seyssaud, Auguste Chabaud et d’autres), ils se rassemblaient à l’heure apéritive devant le comptoir du bar du « Péano », où le poète improvisait sa chanson, le peintre l’éclairait de sa palette solaire et le journaliste accumulait notes et bons mots sur son carnet de route. Son lien d’amitié avec Chabaud et Seyssaud, si différents dans leur peinture, fut indispensable aux novations à venir. Son nom est indissociable de ceux de Pagnol, Giono, Carco, Utrillo, Pignon, Buffet, Malraux, qui furent ses jalons et référents. Tout au long de sa carrière artistique à Marseille, Paris ou ailleurs, il côtoie Rouault, Soutine, Chagall, Friesz, Picasso, Audibert, Desnoyer et d’autres personnages talentueux. Il fut présent à de nombreuses expositions collectives d’art français contemporain en France et à l’étranger de 1948 à 1980, comme à Paris, Marseille, Toulouse, New-York, Londres, Oxford, Philadelphie, Turin ou Zurich. Il devient au fil des années une notoriété hexagonale et une personnalité de taille internationale, qui porte haut les couleurs de la modernité en Provence.


Catégorie : Tableaux
Style : Art Moderne
Epoque : 20ème siècle

Prix : 3000



AEF Back to Top