Le brame du cerf, Huile sur toile XIXe siècle.

Dans un paysage évoquant la Sologne, un cerf dressé, devant un étang illuminé par la lune, brame. A partir de la mi-septembre le cri rauque et puissant du cerf retentit dans les bois, les grands mâles poussent des rugissements de désir, ces hurlements signifient à ses rivaux que la harde lui appartient et qu'il entend en rester le maître, il laboure la terre de ses sabots, il racle le sol avec ses ramures pour affirmer qu'il règne sur ses femelles et sur les sous-bois, il affrontera celui qui osera le défier, c' est lui et lui seul qui fécondera son harem et de sa semence naîtront, l'année suivante, à la fin du printemps, les faons.

Ce paysage d'un peintre de l' école de Barbizon, me rappelle la célèbre mare aux fées de la forêt de Fontainebleau, sans certitude qu'il s'agisse de cette dernière, elle a été peinte par de nombreux artistes, appartenant tous au célèbre mouvement du XIXe siècle, qui mit à l' honneur la peinture de plein air. Il peut aussi s'agir d'un paysage de Sologne, vivant moi même dans cette belle région où les cervidés sont nombreux, ce paysage me fait penser à ses étangs bordés de bouleaux et de broussailles. Je n' aurai là non plus aucune certitude, pas plus que sur la signature qui est très effacée et que je n' ai pas pu déchiffrer. Ayant trouvé un paysage nocturne, éclairé par la lune, signé Albert Rigolot, j' ai un temps pensé qu'il pouvait s'agir de lui, mais les traces de la signature ne correspondent pas, et de nombreux peintres renommés de cette époque auraient pu peindre cette scène. Cette toile a été conservée dans un cadre à canaux en stuc doré qui a été rénové par son ancien propriétaire et la dorure est altérée.
Huile sur toile XIXe siècle, signée en bas à gauche.
Dimensions : cadre 59 cm x 81 cm, châssis 63 cm 41 cm.

Longueur : 81 cm
Hauteur : 59 cm

Catégorie : Tableaux
Epoque : 19ème siècle

Prix : 1400

Voir le site du marchand



Voir tous les objets similaires
AEF Back to Top