Vendu

Louis Derbré (1945-2011) bronze présumé de la déesse "Bastet"

Sculpture signée DERBRÉ (Louis Derbré 1945-2011) et numerotée 7/50 épreuve en bronze doré poli figurant une statuette anthropo-zoomorphe mettant en scène un personnage marchant dans le gout de la déesse Bastet. Bon état, dimensions: 33 cm de haut X 17 cm de large


Louis Derbré artiste de la paix de renommée mondiale est un sculpteur de terre et de bronze, il est né en 1925 à Montenay dans la Mayenne dans une famille d'agriculteurs mayennais. Après 1945 il monte à Paris pour être employé dans une maison d'édition d'art où il rencontre des étudiants des Beaux-Arts, très vite il apprend le métier de sculpteur et reçoit en 1951 le prix Fénéon des mains de Louis Aragon, marquant ainsi le début de son ascension.
Devenu l'assistant du sculpteur Emile Gilioli, il se démarque du réalisme strict vers un Art plus personnel, il excelle d'ailleurs dans les portraits, il se révèle au grand public en 1962 lors de l'exposition intitulée "Rodin Maillol Derbré" à la très renommée galerie Hervé Odermatt (avenue Matignon).
Des simples portraits de ses débuts au bestiaire, il s’est intéressé aux corps. De la terre à la pierre, de la poutre de chêne au granit et au marbre, Derbré a travaillé tous les matériaux et fond lui-même ses oeuvres dans le bronze.
En 1970, Il installe son atelier à Arcueil, c'est là qu'il sculpte ses premiers bronzes.
Déjà de nombreuses célébrités s'intéressent à lui (Yul Brunner, Antony Quinn...)
Dès 1971, il sera exposé à la Galerie Katia Granoff puis en 1976 à la galerie Arcurial, à Paris.
En 1972, il érige "La Terre" à Tokyo (bronze de 1,80m de diamètre) dont une réplique siège encore aujourd'hui au quartier de la Défense à Paris.
En 1981, l'Espace Culturel Louis Derbré est créé à Ernée en Mayenne où ses œuvres monumentales peuvent être exposées dans un cadre verdoyant de 7ha.
Son travail est sans frontière. Il sculpte aussi bien "La maternité" pour l'Hôpital Lariboisière inaugurée en 1996, que six œuvres monumentales pour le mémorial de la Paix près d'Hiroshima. Il mettra cinq années à réaliser "le Prophète", haut de 6,50m et pesant 12 tonnes, une de ses œuvres majeures.En 1991, il quitte son atelier d'Arcueil pour retourner en Mayenne où il meurt en 2011.
Travailleur insatiable, la nature l'a toujours beaucoup inspiré. C'est une des raisons pour lesquelles il aimait venir régulièrement au Pays Basque, notamment pour son travail sur les chevaux et les taureaux. Sa femme et sa fille y vivent aujourd'hui.Officier des Arts et Lettres puis Chevalier de l'Ordre du Mérite, il est fait Chevalier de la Légion D'Honneur par René Ballayer en 1998.
Digne successeur des maîtres s'inspirant de l'Art Antique, son nom s'inscrit parmi ceux des "Grands" de la sculpture française.


Catégorie : Objets de décoration
Style : Art Moderne
Epoque : 20ème siècle

Prix sur demande
Livraison : 25 € en France, sur devis à l'étranger



AEF Back to Top