Roland CHANCO (1914-2017) "Benedicte" grand tableau répertorié

Grand tableau peinture huile sur toile signé de Roland CHANCO (1914-2017) figurant une composition post-cubiste à tendance expressionniste, titré au dos "Benedicte" et contresigné par l'artiste ainsi que le cachet d'inventaire au catalogue raisonné de l'artiste (voir photo). Bon état, dimensions: 100 cm X 81 cm (A noter d'autres oeuvres de Chanco à ce jour en notre possession, merci de nous consulter).

Roland Chanconnier, dit Chanco, est né en 1914 à Reignac en Touraine ( à 30 km de notre Galerie)
Quand on atteint l'âge de +100 ans, on se repose généralement d'une vie bien remplie, mais lui a continué à peindre, comme il l'a toujours fait et sans contrainte, ses premières œuvres datent des années 1920, après ses premiers succès tourangeaux où il reçoit le premier prix, il monte à Paris vers 1930 et travaille un temps la sculpture avec Marcel Gimond << A 16 ans, je peignais sur la Butte... >> c'était l'âge d'or de Montmartre, il y fréquente alors les ateliers d'Edmond Heuzé et de Gen-Paul, ses rencontres de l'époque s'appelaient Utrillo, Suzanne Valadon ou Picasso (devant ses œuvres le peintre catalan ne tarie pas d’éloges, félicitant « un style très personnel », fait de « la même passion » et « fureur de créer » << J'étais gosse, et je les considérais comme mes maîtres. On buvait un café ou un coup de rouge ; mais c'étaient des gens très simples». En 1947, Roland Chanco quitte le quartier populaire de Montmartre pour s’installer sur la côte d’azur, il y retrouve Pablo Picasso et y côtoie Paul Eluard, Joan Miro, Jean Lurçat, Jean Cocteau, Marc Chagall et bien d’autres, ses recherches picturales de l'époque le conduisent vers un style nouveau en effet c’est à partir des années 1960 que Chanco impose véritablement son style, il développe alors un style tout à fait personnel qui rend ses toiles désormais identifiables au premier regard, peuplant ses toiles de personnages hiératiques, exubérants, évoquant des pantins et personnages de cirque, Chanco invente un art « kaléidoscopique », mêlant cubisme et expressionnisme. De l’expressionnisme, il reprend l’idée d’un art, conçu comme la mise en forme d’une nécessité intérieure et non comme la transposition d’une chose vue. Du cubisme, il retient l’abolition de toute perspective, la décomposition des formes en de multiples prismes et leur recomposition par juxtaposition. Les couleurs vives, parfois violentes mais toujours harmonieuses, posées en aplat sans nuance, y sont totalement arbitraires.
Pendant plus de 80 ans Chanco inventa au gré d’expérimentations un art tout personnel au style à mi-chemin entre le cubisme et l’expressionnisme, peuplant ses peintures de personnages carnavalesques inspirés de son pair et ami, Pablo Picasso. les toiles de Roland Chanco évoquent les œuvres des plus grands maîtres du XXe siècle. Roland Chanco crée comme il respire, projetant sur la toile les images qui l’habitent. Des belles estimations pour cet artiste dont une toile de 1943 figurant Don Quichotte s’était envolée à 21 000 euros sous le marteau de Maître Jennifer Primpied-Rolland en 2008 à Manosque.


Catégorie : Objets de décoration
Style : Art Moderne
Epoque : 20ème siècle

Prix : 3000



AEF Back to Top