Maurice Pré (1907-1988) paire de fauteuils

Maurice Pré (1907-1988) paire de larges fauteuils d'époque vers 1940-50 à structure en merisier massif présentant des dossiers plats légèrement inclinés et des accotoirs à supports en console reposant sur un piétement gaine à l'avant et sabre à l'arrière. Les dossiers et assises sont entièrement recouverts d'un velours frappé à motif néoclassique. Bon état, vernis a raviver. Dimensions: 92 cm de haut X 64 cm de large X 57 cm de profondeur / hauteur d'assise 44 cm. A noter qu'il avait conçu ce modèle suite à une commande d'état pour le mobilier national d'un ministère, il est également a préciser que André Arbus avait réalisé un modèle très similaire.

Provenance: collection Maurice Pré (1907-1988) par descendance pour la décoration de son Hotel particulier situé à Blois en Val de Loire.
Une copie du document d'authentification sera remis au futur acquéreur.

Maurice Pré, né à Paris le 22 mai 1907, a reçu l'enseignement technique de l'Ecole Boulle dont il sort en 1924 pour entrer chez Ruhlmann où il restera jusqu'à la mort de ce dernier, c'est-à-dire huit années. Il part alors pour la Suisse où il travaille avec l'architecte Laverrière . A son retour à Paris, en 1934, il exécute en qualité de décorateur, d'importants travaux avec les architectes Patout, Démaret et Porteneuve.
A partir de 1935, il prend son indépendance, présente des ensembles mobiliers à L'exposition Internationale de 1937 et expose aux Salons des Artistes Décorateurs, d'Automne, de l'Imagerie et des Arts Ménagers. La guerre, puis un nouveau séjour en Suisse, interrompent son activité à Paris qu'il ne reprend qu'après la Libération. Il participe alors avec quelques camarades à la fondation de l'Union des Artistes Décorateurs Créateurs d'Ensembles U.A.D.C.E dont il est trésorier. Membre actif de la S.A.D, il en est le délégué auprès de la Confédération des travailleurs intellectuels et auprès du Syndicat de la propriété artistique. En 1946 il succède à René Gabriel à l'Ecole des Arts appliqués et, en 1947 il est nommé professeur de composition à l'Ecole Nationale des Beaux Arts de Nancy. Maurice Pré a réalisé de nombreuses installations publiques entre autres et privées en France, en Suisse, en Italie et aux U.S.A. et a reçu commande, par le Mobilier National, de plusieurs ensembles pour le Palais de l'Elysée.
Maurice Pré, par sa formation à l'Ecole Boulle est un technicien averti et par nature curieux de toutes les ressources offertes non seulement par une connaissance expérimentale du métier mais aussi par les techniques et les matériaux nouveaux qu'il se Plaît à étudier avec leurs spécialistes et créateurs. Maurice Pré, aux côtés de Ruhlmann, a pris, le goût de la belle ébénisterie, d'un fonctionnalisme humain, et, éprouvé la valeur décorative de formes et de volumes purs, logiquement équilibrés il a su également entendre la leçon des architectes avec lesquels il a collaboré. Il a ainsi acquis des convictions précises auxquelles il entend demeurer fidèle. Selon lui, il convient, évidemment, de s'adapter à la personnalité de l'usager mais, tout en lui laissant une « initiative dirigée » il faut savoir lui imposer les conceptions de l'architecte décorateur, auquel il s'est confié. Cette autorité persuasive permet à Maurice Pré d'étendre ses activités dans tous les domaines où ses goûts l'entraînent maquettes de tapis, objets de série, appareils de d'éclairage, décoration de faïences et de porcelaines pour la Manufacture de Sèvres enfin même, peintre et dessinateur, il complète parfois, à la demande de ses clients, ses ordonnances intérieures par certaines de ses oeuvres Picturales qui concourent ainsi à l'unité recherchée.

SOURCES : MOBILIER ET DECORATION N° 1 FEVRIER 1955


Catégorie : Fauteuils et sièges
Style : Art Déco
Epoque : 20ème siècle

Prix : 1400



AEF Back to Top