Bacchante et Vestale, d’après Clodion.

Dans le mouvement du style dit « néoclassique » apparut durant la deuxième moitié du XVIIIe siècle Clodion produisit de nombreuses sculptures de statuettes inspirées de l’Antiquité grecque et romaine et de la mythologie. Ces statuettes représentent essentiellement des jeunes femmes pleines de grâce et de sensualité, les corps légèrement dévêtu ou juste couvert d’une robe dont les plissés légers laissent deviner les courbes féminines de leur corps souvent juvénile. Clodion qui fut l’un des plus grands sculpteurs de son époque doit, entre autre, sa très grande notoriété aux nombreuses statuettes qu’il produisit, toutes gracieuses et sensuelles, laissant parfois deviner un sein, ou apparaître une jambe délicatement galbée.
Ces sculptures, d’après Clodion, une bacchante et une vestale, arborent chacune l’attribut, grappe de raisons ou guirlande de fleurs, qui permet de les identifier. Elles sont réalisées en biscuit et ont été produites dans le courant du XIXe siècle, très certainement par une grande manufacture parisienne.
Claude Michel dit Clodion est né le 20 décembre 1738 à Nancy, il meurt le 29 mars 1814 à Paris.
En bon état la bacchante présente un petit accident à la coupe qu’elle tenait dans sa main droite et la vestale un petit éclat sur l’envers du socle.
Dimensions 39 cm pour l’une et 38 cm pour l’autre.

Hauteur : 39 cm

Catégorie : Céramiques
Style : Louis XVI
Epoque : 19ème siècle

Prix : 980

Voir le site du marchand



AEF Back to Top