MOREAU MATHURIN BRONZE ANCIEN ORIGINAL 19è SIECLE JEUNE FEMME AU VIOLON

MATHURIN MOREAU ( 1822 / 1912 )
Sculpteur
Jeune femme au violon .
Bronze original du 19ème siècle à patine brune signé sur le socle .
Hauteur : 70 cm
Musées : Caen , Dijon , Paris ( Musée des arts décoratifs ) , Reims , Paris ( Eglise St Augustin , Eglise de la Trinité , Opéra Garnier , Palais de justice , Hôtel de ville , Les Tuileries , Pavillon Marsan au Louvre , Place du Théâtre Français )
Littérature : Bénézit , Les Bronzes au 19è siècle , Dictionnaire des sculpteurs par Pierre Kjellberg .
Mathurin Moreau, né à Dijon le 18 novembre 1822, mort à Paris le 14 février 1912, sculpteur français.
Mathurin Moreau est le fils du sculpteur Jean-Baptiste Moreau. Ses frères Hippolyte et Auguste sont également sculpteurs.
Il est admis à l’École des beaux-arts de Paris en 1841 dans les ateliers de Jules Ramey et d’Auguste Dumont. Il remporte le second prix de Rome en 1842 avec Diodème enlevant le Palladium. Il débute au Salon des artistes français en 1848 et s’y fait remarquer avec la statue L'Élégie.
Il obtient une médaille de seconde classe à l’Exposition universelle de 1855 à Paris, puis une médaille de première classe en 1878. En 1897, pour sa dernière participation au Salon, il est couronné par une médaille d'honneur.
Entre 1849 à 1879, Mathurin Moreau collabore avec la fonderie d’art du Val d'Osne et en devient l’un des administrateurs, mais il fournit également des modèles à la Compagnie des bronzes de Bruxelles, et expose à l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’industrie dans les années 1880.
En 1880, l'artiste reçoit une prime lors du concours pour l'érection d'un monument allégorique de La Défense de Paris au rond-point de Courbevoie2, mais c'est à Louis-Ernest Barrias qu'est attribué la commande.
À partir de 1879 et jusqu’à sa mort, Mathurin Moreau est élu maire du 19e arrondissement de Paris où l'avenue Mathurin-Moreau, précédemment rue Priestley, porte ce nom en vertu de l'arrêté du 16 juillet 1912. En tant qu'adjoint, il y a célébré de nombreux mariages.
Il meurt à Paris 19è le 14 février 1912, chez lui, au no 15, Passage du Montenegro. Ses obsèques ont lieu à l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville et il est inhumé au cimetière des Lilas.
Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1865 et promu officier du même ordre en 1885.
violondingres.fr

Hauteur : 70 cm

Catégorie : Bronzes
Style : Art Nouveau
Epoque : 19ème siècle

Prix sur demande

Voir le site du marchand



AEF Back to Top