Marcel Gromaire (1892-1971) Nu Fauviste

Marcel Gromaire (1892-1971) Tableau peinture à la gouache aquarellée sur velin dur, signé et daté en bas à droite. Cadre en bois doré d'époque Art Déco 1930-40. Dimensions: 62 cm X 49 cm / a vue: 45 cm X 30 cm. Composition expressionniste figurant une jeune femme assise sur un divan a barreau, le visage fardé empreint d'une palette fauviste, le corps dénudé bien mis en valeur par un cadrage très serré et rythmé par des reflets exacerbés, les bras adoptent une attitude d'expectative, le moule sévère du dessin cerne les masses sculpturales puissantes et sensuelles des courbes généreuses de la jeune femme, l'emploi de la perspective traditionnelle ainsi qu'une certaine minutie dans l'exécution en font les fondements picturaux de ce travail, grâce à sa palette soigneusement étudiée: d’ocres, de bleus et de gris et son don pour la composition et les jeux de lumière, Gromaire nous propose une scène intime, calme et silencieuse, d’une grande sensualité, illustrant ainsi à merveille le travail de l’artiste.

Peintre emblématique né en 1892, Marcel Gromaire est réputé pour ses toiles à la thématique du nu, agissant comme un contrepied de ses créations plus graves et plus connues des années 1920 et 1930 où ouvriers et paysans apparaissent magnifiés. La partie érotique de son œuvre, celle qui garde sa part de mystère car moins étudiée des spécialistes, apparaît aujourd’hui comme l’une des plus audacieuses tentatives d’érotiser l’art du XXe siècle. Les nus de Marcel Gromaire apparaissent comme des allégories de la beauté, de la peinture même, bien plus qu'une simple représentation de nu sensuel féminin, mise en scène ou non, déshabillée ou nue, la femme habite le monde du peintre comme modèle, sujet ou symbole, la simplicité du traitement des objets qui se trouvent derrière elle accentue son importance en tant que sujet principal de ses oeuvres. Marcel Gromaire restera l’un des peintres français les plus renommés des années 1930, le nu, cette part méconnue de sa création, apparaît avec une étonnante constance dans la totalité de son œuvre peinte, dessinée et gravée. Il s'est formé aux académies libres de Montmartre, dès le début, son œuvre trouve sa source dans une iconographie fondée sur la figuration, et ses premières toiles montrent qu'il est déjà en possession de l'essentiel de son style et de son répertoire, le thème du nu apparaît de manière récurrente dans son œuvre, surtout entre 1920 et 1960. Marcel Gromaire est avant tout un passionné d’art, grand admirateur de Matisse, Cézanne et Léger, il ne cherche pourtant jamais à appartenir à un mouvement artistique en particulier. Au contraire, il poursuit sa recherche d’un style nouveau, qui soit en harmonie avec son temps tout en se distinguant des styles en vogue à l’époque. Les toiles de 1920-1930 demeurent à l'écart de la révolution cubiste ou abstraite : le peintre poursuit sa recherche d'une figuration qui se veut détachée des modèles du passé. Sombre et austère, sa gamme chromatique reste limitée à quelques couleurs terreuses, même si elle s'éclaircit parfois en de larges touches rouges ou bleues. Gromaire, qui s'est tenu en marge de toutes les écoles, restera toujours fidèle à un certain naturalisme, et son répertoire thématique en est un témoignage frappant: nus, paysans, pêcheurs, joueurs de cartes, soldats, paysages. Injustement méconnu en France, Marcel Gromaire a séduit les amateurs d'art américains qui lui ont remis les prix Carnegie en 1952 et Guggenheim en 1956. Le musée Guggenheim, de New York, a d'ailleurs retenu plusieurs de ses œuvres


Catégorie : Tableaux
Style : Art Déco
Epoque : 20ème siècle

Prix : 4000
Livraison : 45 € en France, sur devis à l'étranger



AEF Back to Top