ECCE HOMO, Nevers XVIIIe siècle.

En faïence de Nevers cette grande statuette de Jésus est émouvante, vouté, la tête inclinée, il porte le malheur des hommes et sa détresse nous touche, son visage attristé témoigne de ce qu’il vient de vivre. Vêtu du manteau de pourpre et de la couronne d’épines son corps porte la trace des multiples blessures qu’on vient de lui infliger. Cette sculpture d’art populaire exprime une sensibilité et une piété qui nous touchent peut être plus profondément que ne l’aurait fait un art plus sophistiqué. Sur la terrasse figure « Ecce Homo », « considérez mon affliction »et quelques mots que l’on devine plus qu’on ne les lit, qui prennent l’observateur à témoin, et qui sont sans doute : « Voyez si elle a sa pareille » ou « voyez la douleur qui est la mienne »

« Ecce Homo (Voici L’homme) » : Ce sont les mots prononcés par Ponce Pilate lors de la présentation de Jésus au peuple Juif. Lorsqu’il subit la flagellation et la lapidation, les soldats romains se moquèrent de lui et de sa royauté, ils le vêtirent d’un manteau de pourpre et d’une couronne d’épines. Le préfet de Judée le fit alors sortir devant la foule et fit savoir à celle-ci qu’il ne lui trouvait aucun tort mais devant le peuple qui demandait qu’on le crucifia il le livra aux soldats romains et aux crucificateurs, puis il prit de l’eau, se lava les mains et précisa : « je suis innocent du sang de ce juste »
Faïence de Nevers milieu du XVIIIe siècle, décor polychrome, émaux de grand feu.
Excellente état de conservation.
Hauteur 34,5 cm.

Hauteur : 34,5 cm

Catégorie : Céramiques
Epoque : 18ème siècle

Prix : 1600

Voir le site du marchand



Voir tous les objets similaires
AEF Back to Top